La Croix Blanche de Barr
une association presque centenaire

par Christian SCHMITTHEISLER 

La section des secouristes de Barr de la Croix Blanche a été fondée en 1924 à l'initiative du Dr BRONNER.

En 1949, elle fêtait le 25e anniversaire de sa création avec la remise officielle de son drapeau.

A cette occasion, le bulletin municipal N° 37 du 16 septembre 1949 publiait l'article suivant.

Le 25e anniversaire de la section de Barr du "Service Sanitaire de France"


«Dimanche prochain, le 18 septembre 1949, la section de Barr du Service Sanitaire de France fêtera son 25ème anniversaire. Au même moment, le drapeau sera officiellement remis à la section. Nous ne voulons pas manquer l'occasion de décrire brièvement l'évolution de la Colonne Samaritaine de Barr, qui depuis 25 ans suit sa noble devise avec un zèle désintéressé :

«En tout lieu et à tout moment, nous sommes prêts à porter secours.»

«C'est vers la fin de l'année 1924 que le Dr BRONNER, qui avait à l'époque fondé une section de secouristes à Sélestat, est venu à Barr et a sollicité quelques hommes volontaires et courageux prêts à créer une telle section chez nous. Une réunion s'est rapidement tenue et le 1er comité a été formé comme suit : Président : M. HAUSWALD Emile (membre du conseil municipal depuis de nombreuses années), Vice-président : M. Charles FRIEDERICH, Secrétaire : M. Charles LETZ, Secrétaire-adjoint : M. Fritz CARNEIN, Trésorier : M. Auguste BECHDOLFF, Assesseurs : MM. Charles WURSTHORN et Eugène THOMAS, médecin de la section : Dr ADLOFF.


Les débuts, bien sûr, ont été laborieux. Les mains et la caisse étant vides, nous avons entrepris de constituer une colonne d'hommes volontaires et disciplinés. La principale préoccupation était, bien entendu, le matériel indispensable : brancards, bandages, matériel de premiers secours, etc... 
 

Le conseil municipal de l'époque avait accordé une petite subvention de 900 Frs. Néanmoins, il s'agissait d'un encouragement et c'est principalement le soutien moral et matériel des milieux d'affaires de Barr et de l'ensemble de la population qui a permis de réunir les fonds nécessaires. La colonne a été créée et un travail utile a rapidement pu être accompli. Depuis lors, les opportunités n'ont jamais manqué. 
 

Voici quelques chiffres des trois dernières années, c'est-à-dire de 1946 à 1948 : 132 interventions de premiers secours, 49 transports à l'hôpital, 16 transports de blessés à domicile, 65 postes de secours avec un total de 130 hommes lors de diverses manifestations sportives, notamment au terrain de football.

logo croix blanche.jpg
1949 Croix Blanche remise du drapeau 18 09 1949 (0).jpg
Croix blanche Vogel Louis dernier rang 2e sans casquette vers 1931.jpg

La section sanitaire vers 1930.

Au centre du 1er rang en costume, le Dr Joseph Adloff.

Au 2e rang: Charles Letz (1er), Jacques Kayser (6e), Jules Demange (7e) et Paul Dietrich (8e)

Au 3e rang en tenue militaire, Louis Vogel.

(Photo B Vogel)

«La liste des présidents de la section à partir de 1924 est la suivante : 
M. Emile HAUSWALD de 1924 à 1928. 
M. Charles LETZ, de 1928 à 1930 (tué dans un accident de moto en 1930). 
M. Arthur HANSSLER, de 1930 à 1934. 
M. Charles VETSCH, père, de 1934 à 1939. 
M.Charles MEYER, de 1939 (toujours en fonction). 
Les instructeurs étaient : 
M. Charles HECHT, de 1934 à 1937.
M. Joseph LETZ, de 1937 (toujours en fonction). 
Un autre membre du comité depuis de nombreuses années, M. Henri DIETRICH, a malheureusement lui aussi été victime d'un accident mortel l'année dernière.


«Maintenant que nous avons évoqué le 1er Comité, nous souhaitons également mentionner celui en exercice au moment de la remise du drapeau, c'est-à-dire le Comité actuel : Président : M. MEYER Charles, Maître-Tailleur, Vice-président : M. DIETRICH Paul, 1er Instructeur : M. Joseph LETZ, 2ème Instructeur : M. Adolphe GUTH, Secrétaire : M. FRIEDERICH Jules, Trésorier : M. STRUB Engène, Trésorier-adjoint : M. VETSCH Charles, fils, Assesseurs : MM. WISSEMER Paul et DIETRICH Charles, responsable matériel : M. MEYER Charles II, médecin de la section : Dr ADLOFF. 

 

La section Sanitaire de Barr peut être fière de son 25e anniversaire, 25 ans d'activité désintéressée d'un groupe d'hommes qui ont toujours eu un unique objectif : aider leurs prochains. Ils ont toujours été fermement unis dans leur travail et continueront à l'être autour de leur beau drapeau, qui leur sera solennellement remis dimanche prochain, le 18 septembre, sur la place de la Mairie.»

Remise du drapeau à la section locale le 18 septembre 1949
(Photo Pierre Thomann)

1949 Croix Blanche remise du drapeau 18 09 1949 (2).jpg

Remise du drapeau à la section locale le 18 septembre 1949
Le défilé avec la musique municipale

(Photo Pierre Thomann)

1949 Croix Blanche remise du drapeau 18 09 1949 (1).jpg

Charles Meyer, président de la section depuis 1939 reçoit le drapeau.

De gauche à droite Yvette Dennis (en alsacienne) - Paul Dietrich – Charles Meyer – Paul Rauch  - Paul Degermann – Personnalité de Mulhouse – Mons. Michel – Mons. Hauswald
(Photo Pierre Thomann)

Sur l’estrade x - x - x - Rauch Paul – Personnalité de Mulhouse – M. Hauswald – Degermann Paul –x – Meyer Charles – M. Michel

Dr. Adloff Joseph – x – Degermann (menuisier)

Le pompier à gauche est Grimm Alfred

1° rang Meyer Colette – Kayser –x- Dennis Yvette – Spitz Charles  – Edith Mercklé - x - x - Letz – x

(Photo Alfred MEYER)

1949 Croix Blanche remise du drapeau 18 09 1949 (4) Alfred Meyer.jpg

Les secouristes de la Croix Blanche devant la villa Christophe (Hôtel du Manoir)

Dernier rang: WALTER Georges - SPITZ Alfred - FRIEDRICH Jules - BOHN Marius - LINDER Charles - OSCHE Jean-Louis - BEINER Fréderic (de Heilg.) - ? (de Mittelbergheim) - KAYSER Jacques - Dietrich Charles (de Mittelb.) - WISSEMER Paul.

Au 2e rang: SCHMIDT Salomé - KAYSER Marie-Jeanne - MEYER Charles (gaz de Barr) - STRUB Eugene - BOEGLER Geoffroy (Gertwiller) - SPITZ Charles - DEMANGE Jules - BOHN Charles - DENNIS Yvette - Mme LETZ.

au 1er rang: Mme. ? - GUTH Adolf - BECHDOLFF Auguste - Dr. ADLOFF Joseph - MEYER Charles - ROEDER Geoffroy - ? - DIETRICH Charles.

(photo Alfred MEYER)

1949 Croix Blanche remise du drapeau 18 09 1949 (5) Alfred Meyer.jpg

Exercice fédéral réussi de la section sanitaire de Barr (septembre 1963)

"Prêt à secourir en tout lieu et en tout instant" a toujours été la devise de la section sanitaire de Barr, qui, sous la direction vigilante de son président, Charles Meyer, et les conseils avisés du Dr. Emile Wagner, poursuit son œuvre, aussi utile que précieuse, de manière indéfectible et désintéressée. Dans le cadre de son activité permanente, elle a organisé dimanche dernier, dans les environs du Hungerplatz si magnifiquement située, un exercice fédéral qui a dépassé la routine habituelle.


Favorisée par le beau temps, cette manifestation s'est avérée être une démonstration intéressante et instructive d'une opération de sauvetage de plus grande envergure.
Le sujet était issu de ceux du " Plan ORSEC ", c'est-à-dire qu'il s'agissait d'un accident d'avion important, où il fallait secourir une vingtaine de blessés plus ou moins graves et leur prodiguer les premiers soins. Soit dit en passant, il s'agit d'un accident qui pourrait très bien se produire dans la réalité un jour, bien qu'il ne faille pas l'espérer.
L'exercice a débuté à 15 heures précises en présence du Dr FRANTZ de Strasbourg et de l'instructeur fédéral FARNER, également de Strasbourg-Neudorf. 


Tous les secouristes, hommes et femmes, ont été déployés conformément aux instructions qui leur ont été données, et ils ont eu fort à faire. C'était un réel plaisir de voir le zèle et l'expertise avec lesquels les secouristes bénévoles mettaient en pratique en situation d'extrême urgence, les principes théoriques qu'ils avaient appris durant d'innombrables heures de cours et de formation. Il faut tous les féliciter, car ils ont accompli leur tâche avec brio.
Ceci a été souligné dans les différents discours après l'exercice par le Dr. FRANTZ, le Lt. Georges BURGARD au nom du Corps des Pompiers de Barr, avec lequel la Section Sanitaire travaille toujours main dans la main, non seulement pendant les exercices, mais aussi dans chaque situation d'urgence, et enfin par M. le Maire  Louis KLIPFEL, qui était présent pendant toute la durée de l'opération et a transmis aux courageux secouristes les remerciements les plus chaleureux de l'administration municipale et de toute la population de Barr. 


L'instructeur fédéral, M. FARNER, avait auparavant analysé de façon critique l'ensemble de l'exercice et ses remarques complétaient de façon intéressante les démonstrations effectuées devant une foule de spectateurs. 
Enfin, le président de la section hôte, M. Charles MEYER, a pris la parole, soulignant que cet exercice de grande envergure prouvait une fois de plus l'utilité de l'action des secouristes en général et la nécessité de tels exercices pratiques en particulier, et que de nombreuses autres démonstrations de ce genre devraient être organisées, car seule la pratique permet de se perfectionner. Après ses propos, le président de la Section de Barr a convié tous les invités et participants, ainsi que leurs familles, à un vin d'honneur, auquel un excellent Kugelhopf a été servi. 
Seul regret, l'absence de la section des secouristes de Mulhouse, retenue à domicile par la rencontre internationale des Pompiers. La section de Colmar a également été empêchée au dernier moment et n'a pas pu tenir son engagement. Mais ce fut néanmoins une belle et instructive journée, qui ensuite, puisqu'on était déjà à Barr, s’est achevée en une belle et plaisante conclusion avec une agréable visite de cave.

Exercice en forêt Alfred Meyer.jpg

Un exercice en forêt de la Croix Blanche

(photo Alfred Meyer)

15304272_550085891857082_3503058307513429749_o.jpg

La réanimation d'une victime lors d'un exercice en 1961.

De dos à gauche Marius Bohn actionne l'appareil de réanimation

Au milieu à l'arrière-plan, le Docteur Emile Wagner observe la manoeuvre.

(photo Croix Blanche)

Sortie Croix Blanche Alfred Meyer.jpg

La convivialité est aussi de mise. Ici, une sortie en famille au restaurant (photo Alfred Meyer)

Grande manœuvre des Sapeurs-Pompiers (1962)

Le Corps des Pompiers de Barr avait invité toute la population ainsi que les écoliers à son exercice de printemps le samedi soir. La semaine annuelle de propagande pour la lutte contre les incendies avait donné un caractère particulier à cette manifestation. 
"Il y a un incendie à l'hôpital". 
était le thème de l'exercice, et lorsque la sirène a retenti, les premières voitures se sont mises en route. La lutte contre l'incendie de l'aile sud de l'hôpital a commencé sous la direction du lieutenant G. BURGARD, qui était non seulement chargé diriger cet exercice, mais aussi de le commenter sur les haut-parleurs fournis par M. Marcel LOEB, afin que les nombreux spectateurs puissent très bien suivre l'ensemble de la manœuvre. Mais les flammes se sont rapidement propagées au bâtiment agricole adjacent. Le Sous-Lieutenant MULLER Charles a ordonné à ses hommes de se rendre sur ces deux foyers d'incendie, tandis qu'entre-temps les motopompes sont arrivées et ont été déployées sous le commandement du Sous-Lieutenant SCHULTZ Auguste. Le feu a été attaqué de toutes parts et les lances d'incendie ont été alimentés d'une part par la conduite d'eau et d'autre part par le canal de la Kirneck, bien que plusieurs centaines de mètres de tuyaux aient dû être posés depuis ce dernier. L'échelle Magirus, d'apparence ancienne mais encore bien conservée, sur laquelle un pompier intrépide envoyait les gerbes d'eau au-dessus de l'hôpital, était assez impressionnante. Sur le bâtiment adjacent, un pompier tout aussi audacieux avait choisi un endroit approprié pour effectuer le travail de lutte contre l'incendie sur le toit. 


La section sanitaire 
était également sur place sous la direction du Dr. WAGNER Emile et du moniteur G. BOEGLER car l'évacuation des malades devait commencer immédiatement. Même une section féminine a participé aux brancards et l'ambulance s'est chargée de l'évacuation immédiate des malades de l'aile en feu. Un pompier qui était tombé du toit du bâtiment agricole a également dû être secouru et les premiers soins lui ont été prodigués. D'autres se sont aventurés trop loin dans le feu et ont été victimes de suffocation. Les membres du Service Sanitaire de France ont montré aux spectateurs intéressés comment la réanimation pouvait être pratiquée, soit manuellement, par des mouvements appropriés, soit à l'aide du "pull motor".


Comme dans le cas d'un véritable incendie, il fallait aussi prévoir le service de police, qui était assuré d'une part par quelques pompiers et d'autre part par la police municipale avec l'appui de la gendarmerie, sous le commandement de l'adjudant RICHARD, chef de la brigade de gendarmerie de Barr.
Les explications du lieutenant BURGARD par haut-parleur ont permis aux spectateurs, souvent présents lors d'un véritable incendie, de suivre tous les détails de l'intervention et de constater qu'après une demi-heure d'utilisation complète de tout le matériel actuellement à la disposition du corps des pompiers, le feu pouvait être circonscrit. Cependant, il était encore nécessaire de poursuivre les opérations de lutte contre l'incendie à l'intérieur du bâtiment afin d'éviter toute reprise du feu. 
Le capitaine Louis HERING a supervisé son unité pendant tout l'exercice et a procédé à la revue générale du corps. 
Le Maire Louis KLIPFEL retenu par une réunion à Mulhouse et a été représenté par l'Adjoint J. J. RAUCH. Il a néanmoins rejoint les lieux de la manoeuvre vers la fin et a pu féliciter les pompiers pour leur bon travail. Le directeur de l'hôpital, R. SCHALL, a remercié le Corps des Pompiers et les a invités à un vin d’honneur après l’exercice, ce qui n'a pas semblé déplacé.

Sortie à Graufthal.jpg

et une autre sortie à Graufthal

15369236_550085991857072_8154139495990487081_o.jpg

Un transport de blessé lors d'un exercice

(photo Croix Blanche)

Mercedes Croix Blanche.jpg

Ce petit fourgon Mercedes a été doté à la Ville de Barr par le département en 1947. Remis  aux sapeurs-pompiers pour tracter leur moto-pompe, il sera par la suite dédié aux secouristes qui en feront leur véhicule sanitaire jusqu'à sa mise à la retraite en 1967.

Traduit d'après un article paru dans le Journal de Barr

Fidèle à son engagement, la section sanitaire a toujours collaboré étroitement avec les sapeurs pompiers de Barr, participant activement à toutes les interventions et exercices du corps.

D'autre part, elle organise les postes de secours de diverse manifestations sportives, culturelles ou touristiques.

En 2020 et 2021, elle a pris une part active dans la gestion de la crise sanitaire du Covid 19.

Des membres ont participé à Sélestat, Strasbourg et Schirmeck pour renforcer les personnels en place.

L’équipe de Barr a mis à disposition du matériel pour l’hôpital de Sélestat (centre de tri), des moyens humains concernant les transports médi-rail à Strasbourg et assuré une permanence Samu à Schirmeck.

Elle participe en outre à diverses opérations au centre de vaccination de Schirmeck et de tests de dépistage à Barr. 

Enfin elle dispense chaque année des sessions de formation aux premiers secours pour le grand public:

Contact :

Rémy Gresser (président) : 06 85 62 23 53

ou cbdb67140barr@free.fr

L’association affine et complète sa logistique et son matériel au fil des ans. Mais pour atteindre ses objectifs, à savoir une présence efficace et visible sur le terrain, elle a besoin de bénévoles. 

Grâce au dynamisme de ses membres et de ses présidents successifs, du soutien de la municipalité et de divers dons, l'association dispose d'une ambulance et d'un véhicule de premier secours modernes et bien équipés.

La Section de la Croix Blanche de Barr cherche à étoffer ses effectifs et vous invite cordialement à rejoindre ses rangs.  

image9.JPG

Dans les années 90, sous la présidence de Patrick Kalck, les bénévoles réhabilitent l'ancien VSAB des pompiers pour en faire leur ambulance. (Photo Patrick Kalck)

image2.JPG

Le VSAV Renault Master après transformation en véhicule de premier secours de la Croix Blanche (Photo Croix Blanche)

26060342_714985012033835_5109328747784955818_o.jpg

Remise officielle du véhicule Nissan en décembre 2017 sous la présidence de Rémy Gresser. (Photo DNA)

67951337_1073396352859364_9124989944014569472_n.jpg

Le nouveau véhicule de premier secours mis en service sous la présidence de Danielle Kissenberger. (Photo Croix Blanche)